Mons dans le système BE-Alert

En situation d’urgence, il est capital que la population soit informée rapidement, clairement et efficacement. Réagir vite et bien est primordial.

Chaque bourgmestre, gouverneur et ministre de l’Intérieur doit pouvoir alerter dans un laps de temps le plus court qu’il soit, le plus possible de personnes concernées avec un message uniforme, clair, concret, émanant d’une source officielle clairement identifiée et ce, via différents canaux.

Afin de soutenir les autorités locales dans leur mission, le Centre de crise offre la possibilité de souscrire au système d’alerte BE-Alert.

Celui-ci permet d’effectuer des alertes de sa population sur son territoire, et de constituer des groupes spécifique en partenariats pour des alertes ciblées.

Il s’agit là d’un programme important, efficace et peu cher.

Malheureusement la commune de Mons n’a pas soucrit à ce programme.

Attendu qu’il est primordial d’informer rapidement la population en cas d’urgence
Attendu que le fédéral offre aux communes vià leur centre de crise la possibilité d’avoir un outil efficace et peu cher
Attendu que les différents entre la majorité montoise et le gouvernement fédéral ne peuvent être un frein à une meilleure communication en cas de crise
Attendu qu’on ne joue pas avec la sécurité

Le conseil communal décide de souscrire au système d’alerte BE-Alert.

Charlotte De Jaer

Cheffe de groupe au conseil communal. Conseillère communale et de police. Administratrice d'Ambroise Paré. Je m'occupe au sein de l'équipe des questions de cohésion sociale, de santé, de sécurité, de propreté et de jeunesse.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *