Fermeture des Restos du Coeur : Trouver une solution immédiate

Les bénéficiaires ne doivent pas payer les erreurs de gestion

Depuis quelques mois déjà en remous, l’asbl des restos du cœur de Mons a fait aujourd’hui part de l’arrêt de ses activités.

Au delà des problèmes de gestion, Ecolo Mons s’inquiète du devenir des bénéficiaires. L’asbl gérait ainsi plus de 450 colis alimentaires pour près de 650 enfants et autant d’adultes. L’institution gérait également un lieu d’hygiène et un espace maman-bébé, lieux essentiels pour l’estime de soi et à l’émancipation de chacun.

De part la fin de ses activités, ce sont donc des centaines de personnes, familles, enfants, sans domicile fixe, qui seront privés d’un service parfois essentiel à leur survie.

ECOLO Mons demande donc à la Ville, au CPAS et à l’ensemble de ses partenaires qu’une solution immédiate soit prise afin de ne laisser personne sur le carreau, même temporairement. Les erreurs des uns ne doivent pas se répercuter sur les plus faibles et démunis.

Un lieu de distribution des colis alimentaires doit être trouvé en concertation avec le CPAS, La Ville et la Fédération des Restos du Coeur de Belgique. Les services annexes : repas chauds, lieux d’hygiène, magasins de seconde main, … devront également être rendus afin de respecter la dignité de tous.

ECOLO Mons réitère son appel aux autorités communales afin de mettre en place un Plan Communal de lutte contre la Pauvreté afin de mobiliser l’ensemble des acteurs de la société civile dans ce combat injuste.

Samuel Quiévy, Conseiller de CPAS Ecolo Mons
Charlotte De Jaer, Cheffe de Groupe Ecolo Mons

Samuel Quiévy

Conseiller CPAS. Administrateur de Mons Rénovation. En plus du suivi du CPAS, je collabore avec les conseillers communaux pour un Mons plus juste et plus social.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *