Refonder notre démocratie et assainir les pratiques politiques, à Mons aussi !

Le président du parti socialiste et bourgmestre de Mons s’est fendu d’un tweet de soutien à la note d’ecolo concernant le renouveau démocratique. Il dit partager de nombreux points avec ecolo.

Pourtant à Mons, nombre de ces points ont été portés et… balayés d’un revers de la main par la majorité tantôt PS-MR tantôt PS-cdH.

Nous pensons notamment à:

– Notre proposition de faire une commission mixte conseillers communaux- citoyens tirés au sort pour préparer le projet de ville qui ne fût pas entendue.

– Notre proposition d’avoir des échevins à 100% pour notre ville et de limiter les doubles casquettes avec des fonctions privées qui fut refusée

– Notre proposition d’interdire le cumul membre du collège-député et membre du collège – fonction executive dans une intercommunale qui fut refusée aussi

– Notre combat pendant de long mois pour obtenir qu’on réflechisse à la dissolution d’une intercommunale qui gère un bois et dont 25% du budget est consacré aux émoluments du conseil d’administration

– Nos demandes de transparence quand aux procès verbaux des Collèges communaux qui non seulement ne sont pas accessibles aux citoyens mais qui plus est, ne sont consultables qu’en version papier aux heures de bureaux pour les Conseillers communaux. Il s’agit pourtant de décision qui n’ont pas lieu d’être cachées aux citoyens

Nous espérons que la crise politique permette de refonder notre démocratie et d’assainir les pratiques politiques, à Mons comme en Région wallonne.

Charlotte De Jaer

Cheffe de groupe au conseil communal. Conseillère communale et de police. Administratrice d'Ambroise Paré. Je m'occupe au sein de l'équipe des questions de cohésion sociale, de santé, de sécurité, de propreté et de jeunesse.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *